Page:Montesquieu - Pensées et Fragments inédits, t2, 1901.djvu/579

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Page 327, lignes 20 et 21. — Il y avait d’abord: c duré plus qu’aucune. >

Page 327, lignes 23 et suiv. — Montesquieu a repris et développé dans l’Esprit des Lois, liv. XXIV, chap. VI, la réfutation du paradoxe que Bayle avait émis.

Page 327, note 1.— Voyez l’Esprit des Lais, liv. VII, chap. 1l.

Page 329, ligne 7. —Les mots ni pu ont été ajoutés après coup.

Page 329, ligne 10. — Il y avait d’abord avaient, au lieu de ont.

Page 329, ligne 19. — Il y avait d’abord : « comme Vempire des. > Page 329, note 1.— Voyez les Considérations, chap. iv. Page 330, ligne 14. — Il y avait d’abord conquérir les États du, au lieu de dépouiller de ses États le, qui est écrit de la main de Montesquieu.

Page 331, lignes 10 à 15. — Il n’y avait d’abord que : « qui est que l’Empereur fait étrangler ses bachas, sans en dire la raison, pour ne pas faire connoître les défauts de son serviteur. s Les phrases Je lui disois et II les fait ont été substituées de la main de Montesquieu.

Page 331, lignes 16 et 17. — Il y avait d’abord: « dorent jusqu’à la tyrannie même. »

Page 331, ligne 21. — Nous ignorons quelle personne désigne ici Cher., à moins que ce ne soit C[h]erati.

Page 331, ligne 26. — Cette phrase a été ajoutée après coup. Page 332, ligne 6. — Le mot aisèment a été ajouté après coup.

Page 332, ligne 24. — Jean-François Albani fut pape, sous le nom de Clément XI, de 170o à 1721.

Page 333, lignes 18 et 19. — Charles, vicomte de Townshend, né en 1674 et mort en 1738, et Robert Walpole, né en 1673 et mort en 1745, furent ministres, en Angleterre, sous les règnes de Georges Ier et de Georges IL