Page:Montpetit - Souvenirs tome II, 1949.djvu/31

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
30
SOUVENIRS

soir approchant, devant la ligne du lac et le fond de montagnes, un régiment de troupes fédérales défila et lui rendit les honneurs… Puis la délégation quitta la terre des États-Unis et franchit la frontière canadienne ».

Le représentant du Consul général de France, M. L. Raynaud ; le président de la Chambre de commerce française. M. A.-F. Révol : M. Muret ; quelques journalistes, dont Lambert de Roode, Léon Lorrain et Gilbert Larue ; et enfin moi-même, envoyé sans doute par le Comité France-Amérique mais qui n’aurais pas donné ma place, nous nous étions rendus à Rouse’s Point, à la rencontre de la mission. Après une promenade vers le Lac Champlain, que désirait entrevoir M. Muret, nous revînmes à la gare où un vieux prêtre français, établi depuis longtemps aux États-Unis, et qui voulait voir passer ses compatriotes, attendit avec nous l’arrivée du train.

Les délégués occupent un wagon-couloir assez semblable au modèle que les chemins de fer français viennent d’adopter. Gabriel Hanotaux, seul dans son compartiment, reçoit nos compliments de bienvenue et se