Page:Moréri - Grand dictionnaire historique - 1759 - vol. 10.djvu/936

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


8o

i6y6, mariée le 20 o£lobre 1713 a Jacques-Bernard . de Brandcnberg, Itathaltere ou fécond chef du canton de Zug, ôc capitaine titulaire d’une compagnie au service de don Carlos, roi de Naples 5 dans le régimeut Silice de Jauch. 9. Annè-Matic-Louifc, née à Zug le 16 juin 1701, mariée à Béat-Cafpar Outiger, brig.idier es armées du roi de Sardaigne ; Se colonel d’un régiment Suifle au service de ce prince. 10. Anne- Marie-Barbe, née à Zug le 2 février 1705, morte à Zug le 30 août 17 2 S, âgée de 23 ans, sans alliance,

XVUL Béat - François -Placide, baron de la Tour-Châtillon-Zur-Lauben, seigneur deHembrunn & d’Anglicken ^ né à Zug le 1 5 juin 1687 i lieutenant au régiment de Pfeiffer, compagnie de fort père, au commencement de 1703, capitaine commandant cette compagnie le 2 3 décembre même année, obtint la demi-compagnie aux gardes SuifTes vacanre parla mort de son oncle maternel le chevalier de la Tour-Châtillon-Zur-Lauben, tué à Ramillies le 4 juillet 1706 ; mais il n’en eut le commandement que le 5> juillet 1709, ayant servi en qualité de premier lieutenant dans fa compagnie aux gardes Suiffes, suivant son brevet du 28 mai 1707 3 chevalier de S. Louis en 1 71 6, a été pourvu le 1 5 février 1720, dune demi-compagnie dans le régiment Suiffe de Brendelé, vacante par la mort du fleur Kolin, Se autrefois levée le 28 janvier 16S9, par le landamme son père, & le rG mars 1732, d Une autre demi compagnie dans le régiment d’Affry, vacante par la mort du heur Mcyer, levée aussi par le feu baron de la Tour son père, le 28 janvier 1689 ^ cre e brigadier es armées du roi le premier août 1734, maréchal de camp le premier janvier 1740, lieutenant-colonel du régiment des gardes Suiffes le décembre 1742, colonel de ce régiment le 10 mars 1743, a obtenu le 22 novembre 1744, une autre demi-compagnie aux gardes par la mort de Robert Machet, lieutenant-général. Le roi l’a nommé lieutenant-général de ses armées le premier mai 1745 •> commandeur de l’ordre royal Se militaire de S. Louis en juin 1745 •> & grand-croix du même ordre, le 25 mai 1755. H s’est trouvé aux batailles de Ramillies le jour de la Pentecôte 1705, Se d’Oudenarde en 170S, a commandé le premier bataillon des gardes Suiffes en Flandre en 1 742, a servi en qualité de maréchal de camp aux siéges de Menin, Ypres, Fribourg, Tournai ville Se citadelle, Oudenarde Se Dendermonde, & a eu l’honneur de suivre fa majeité durant les campagnes de 1744, 1745, J 74<J & 1747- II a épousé en 171 5 Maric-Floritnonde de Pmchefne, dont une feule fille Marie-Elisabeth, mariée à Jean-Jacques du Portai, chevalier de l’ordre militaire de S. Louis, colonel d’infanterie, fils d’ Antoine du Portai, maréchal de camp, chevalier de S. Louis Se directeur général des fortifications de l’Alsace, Se de Marie-Marguerite de Tarade, ayant eu de son mariage Antoine du Portai : elle est morte à Strasbourg en janvier 1739, âgée de 2.3 ans.

Cinquième branche des barons de la. Tour-Chastillon-Zur-Lauben.

XVIII. Béat-Louis, baron de la Tour-Chârillon-Zur-Lauben, troisième fils de Béat Jacques II, & de Marie-Barbe de la Tour-Châtillon-Zur-Lauben ^ né à Zug le 24 mars 1692., lieutenant de la ■compagnie de son père au régiment de Pfeiffer, se trouva à la bataille d’Oudenarde en 1708, capitaine d’une compagnie de son canton en 1 71 2, durant la guerre qui divisa les cinq cantons catholiques d’avec les cantons de Zurich Se de Berne, est mort à Zug le 5 janvier 1730, gît à S. Ofwald. Il épousa le 3 1 janvier 1719 Marie- Anne > née à Ratolfzell en Souabe

£j

le ï6 janvier 1687, fille de Jean-Ch, riJlophe Burz de Sccthal, Se d’Anne-Marie de Leutzin, petire-hll ede Gervais Burz de Séethal, lieutenant-colonel de cavalerie au service de l’empereur, Se commandant de la tourterelle de Hochencwiel, durant la guerre des Suédois contre la maison d’Autriche, Se de Marie-Elisabeth de Freyen, Se auiîï petite-fille de Jean-Georoe de Leutzin, Se de Marie-Catherine de Maimb de DiefTenhoven, morte le 4 août 1 73 2, âgée de 44 ans, six mois Se dix jours, inhumée près de son époux. De son mariage forcent 1. Béat-Fidéle-Antoine-Jean-Dominique, qui fuit. 2. Jacques-Bernard-Placide-Christophe, né à Zug le 1 5 ft-ptembre

i72i, morten cette ville enfant. 3. Marie- Annc-Louise> née à Zug le 3 janvier 1723, religieuse profeiïe en l’abbaye de Tenniken, ordre de Cîteaux, le 4 septembre 1740, fous, le nom de dame Marie-Euphémie-Héléne-Chrifline. 4. Marie-Catherine-Placide,

née à Zug le 5 juillet 1724, morte le 19 juin 1728 j, âgée de 4 ans. 5. Marie-Françoi se-Vérent- Antoinette i née à Zug le premier septembre 1726, mariée en novembre 1 746 à Joseph Stocker, du conseil du canton de Zug. 6. Anne-Catherine, née à Zug le 1 8 juin 1728, morte en cette ville le 10 novembre 173 1, âgée de 4 ans.

XIX. Béat-Fidéle-Antoine-Jean-Dominique, baron de la Tour-Châtillon-Zur-Lauben, ne à Zug le 4 août 172-0, admis au nombre des gentilshommes pension aires du collège des Quatre- Nations à Paris, le 3 1er janvier 1732, nommé enseigne de la compagnie générale des Suiffes Se Giifons au régiment des gardes Suiffes le 7 décembre 1735, ^ ou " lieutenant le 3 avril 1737, Se fécond lieutenant de cette compagnie le 17 mai 1740, a fait avec son régiment les campagnes de 1742., en Flandie, Se de 1743, sur le Rhin, capitaine commandant la compagnie Zur-Lauben, colonelle de ce régiment, le 6 mars 1 744. Il s’est trouvé aux batailles de Fontenoi Se de Raucoux, aux siéges de Tournai, ville Se citadelle, & d’Oudenarde, les années 1745 & 1746} fut fait chevalier de l’ordre royal Se militaire de S. Louis le 27 avril 1746. Il a remporté le 4 avril 1748, lffi prix de l’académie royale des inferiprions Se belles lettres sur l’acception & l’étendue des privilèges 3 titres AiTAOx Se iiPa, accordés aux villes de Gréce Se de Syrie par plusieurs rois :, & : a servi au fiéye de Maeffnchr la même année. Le roi l’a nommé brigadier de Ces armées le 10 mai 174S. L’académie royale des inferiprions Se belles-lettres l’a proposé à fa majesté pour remplir la place d’académicien correspondant-honoraire-étranger j Se sur l’agrément du

roi en date du 27 janvier 1 749, il a été reçu en cette qualité le 3 1 du même mois. Le roi lui a atfiiré en mars 17^8, la compagnie entière de Zur-Lauben aux gardes Suiffes, en survivance de M, le baron de Zur-Lauben, colonel de ce régiment. Le public a de M. le baron de Zur - Lanben les ouvrages suivans : 1 . Hifloire militaire des SniJJes au service ds la France, en huit volumes in-i 2. 2. Code militaire des SuiJJes, en trois volumes in- 12. 3. Traduction d’Onofander. 4. Mémoires & lettres de Henri, duc de Rohan, sur la guerre de la Valtéline, publiés pour la. première fois & accompagnés d’obfervati.ons hifloriqucs, en trois volumes in-11. 5. Diverfes Differtations imprimées dans les Mémoires de F académie des belles-lettres j sur l’impératrice Marie d’Arragon ; sur l’archiprêtre Arnaud de Cervolle ; Se sur Enguerrand VII, lire de Coucy. M. le baron de Zur-Lauben a épousé le 16 novembre 1754 Marie-Elisabeth, fille de Jean-Jacques de Kolin, colonel au service du roi de Naples, Se de Marie-Elisabeth de Landtwing, dont un fils Béat-Jacques-Jean-Aloijè, né le 30 août 17 y y, Se mort en mai 1756$ Se une fille Marie-Elisabeth t née le 21 mars 1757.

Sixième