Page:Moreno - Reconnaissance de la région andine, 1897.djvu/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


II

PROGRAMME — SAN RAFAEL — CHOSMALAL


Mon programme comprenait la reconnaissance géographique et géologique de la zone voisine des Andes et de la partie orientale de celles-ci entre San Rafaël (province de Mendoza), et le Lac Buenos Aires dans le Territoire de Santa Cruz, et cela dans le terme exact de cinq mois. C’était une tâche très grande, mais je croyais pouvoir la mener à bonne fin par la distribution du travail que j’avais faite entre mes collaborateurs. Voici cette division : les ingénieurs topographes Henri Wolff et Charles Zwilgmeyer et le géologue Rodolphe Hauthal, accompagnés du dessinateur paysagiste Charles Sackmann et du chasseur du Musée Matias Ferrua devaient reconnaître la région entre San Rafaël et Chosmalal, sous forme de simple itinéraire, et de ce point où ils se réuniraient à moi, ils devaient procéder suivant les instructions que je leur donnerais sur le terrain. Les ingénieurs topographes Adolphe Schiörbeck et Eimar Soot, le géologue Santiago Roth et l’adjudant Jean M. Bernichan devaient se diriger par le Rio Negro et la Limay jusqu’à Collon-Curá ; de là Soot et Roth devaient s’interner par le fleuve Caleufu, et reconnaître ses affluents, en attendant des instructions ; Schiörbeck devait se diriger à Nahuel-Huapi avec Bernichan qui resterait là chargé de la station météorologique, tandis que le premier s’internerait par le Lac Gutierrez le plus avant possible, et reconnaîtrait les montagnes voisines.