Page:Morin - Héroïsmes d'antan, victoires d'aujourd'hui, 1923.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Morin - Héroïsmes d'antan, victoires d'aujourd'hui, 1923, illust 25.png
Soixante-dix pour cent de Montréal, la plus importante des villes canadiennes, est français.

Atteignant tous nos ports maritimes, son service devait aussi comprendre la grande industrie des pêcheries canadiennes, les plus riches de l’univers. Bref, le Chemin de Fer National du Canada dessert, de plus, les plus importantes réserves forestières du monde, couvertes des essences employées à la fabrication des pâtes et papiers ; nos dépôts miniers (notre charbon, seul, est évalué à plus de douze cent billions de tonnes…) ; et permet l’accès à vingt millions d’acres de terres argileuses, non développées encore, mais qui donneront bientôt, à profusion, grain, légumes et produits laitiers.

Ce prestigieux réseau ferroviaire est formé par un groupe de chemins de fer — Nord-Canadien, Transcontinental, Intercolonial, Grand-Tronc-Pacifique, Grand-Tronc, etc., — achetés par le gouvernement canadien et mis en opération sous le nom de « Chemin de Fer National du Canada. » C’est la plus grande organisation de transport de l’univers. Il possède 22,663 milles anglais de voies


Morin - Héroïsmes d'antan, victoires d'aujourd'hui, 1923, illust 26.png
Québec, berceau de la civilisation française en Amérique.