Page:Musset - Gamiani ou Deux nuits d'excès.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



EXTRAIT
DES
MÉMOIRES de la COMTESSE de C***
SUR L’AUTEUR DE GAMIANI[1]


Pendant mon séjour dans la maison où j’étais, j’eus l’occasion d’exercer mes dispositions belliqueuses à l’encontre d’un homme dont la gloire, bien qu’elle soit belle, suffit à peine à faire oublier les mœurs.

Il va sans dire que je ne le nommerai pas ; mais, si quelques personnes le reconnaissent, j’aurai la conscience bien tranquille ; ce sera de sa faute plus que de la mienne. Je n’éprouve aucun embarras à parler de mes relations avec lui, car, ainsi qu’on va le voir, l’histoire de nos

  1. Adieu au Monde ou Mémoires de Céleste Mogador, par Mme Céleste Vénard, comtesse de Chabrillant.