Page:NRF 3.djvu/119

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 113

images, mais nous pourrions admirer l'ingéniosité, l'imprévu, la fantaisie de cette rêveiie. Cela ferait un charmant ballet, peut-être un délicieux opéra; mais il faudrait que l'on n'en- tendît pas les paroles. Il n'y a, à l'Oiseau bleu, qu'une excuse : c'est qu'il semble avoir été écrit pour la traduction.

L. D. W.

�� ��LA BARRICADE de M. Paul Bourget. — (Vaudeville).

A l'exposé scénique de la pensée darwinienne et nietz- schéenne de M. Georges Sorel, qui inspira La Barricade, de quel cœur nous eussions applaudi l'autre soir, si nous n'avions aussi tant désiré siffler la pièce ? Nous abstenant, bien à regret, de toute manifestation extérieure, nous nous sommes complus à noter au passage certains travers et faiblesses d'esprit de M. Paul Bourget, mieux en valeur encore, nous sembla-t-il, sur la scène que dans ses livres. Ce fut pour nous la seule compensation.

M. Bourget n'est plus un auteur mondain, à ce qu'il paraît. De fait, il répudie ici toute frivolité, toute élégance. Il met en scène des patrons et des ouvriers : c'est là sa manière sociale. Il se veut noble et réservé quand il le faut, mais peuple aussi quand il représente le peuple. Ah non ! il n"a pas peur des mots ! Ce fut un des délices de la soirée que d'entendre éclater soudain telle grossièreté, tel juron, soufflés par cette bouche académique ! Car M. Paul Bourget se force, et se forçant, il passe la mesure : excès vains qui ne peuvent nous faire oublier, ni à nous, ni à lui-même, sa native distinction. Tenez ! elle reparaît déjà, à son insu. Ah ! elle nous a bien réjoui au premier acte cette invention de M sabotage élégant", de " sabotage d'art " dont a souffert un malheureux secrétaire du XVIII e siècle. Songez donc : substitution, à l'intérieur des tiroirs, du tulipier au chêne ; du tulipier, matière inconnue, comme vous savez, de nos ancêtres ébénistes !

Voici pour la distinction, la vraie. — Il y a aussi la fausse : l'histoire du riche Yankee, fixé à Londres, qui commande un

8

�� �