Page:NRF 3.djvu/680

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


67O LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

ostensiblement la roula dans un coin du mouchoir, fît un nœud par dessus, puis, de loin, jeta le tout vers l'Espa- gnole... Tout rassuré je ressortis de dessous ma veste le foulard rouge et demandai une piécette à ma mère. A présent que je recouvrais contenance, ce qui me dépitait surtout c'est que, des six Espagnoles ou gitanes que cette fête rassemblait, celle qui m'avait "jeté le mouchoir " était de beaucoup la moins belle.

Dans la crainte que des lettres ne s'égarent et que je n'en sache rien, un ami qui reçoit mon courrier s'est chargé de le rassembler et de me l'envoyer, par paquets numérotés, sous double enveloppe. C'est ainsi que je peux savoir, à présent, que le paquet 3 et le paquet 4 sont perdus, chacun contenant douze lettres. Et comme j'ignore de qui, me voici bien avancé.

André Gide.

�� �