Page:NRF 3.djvu/761

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


quelques propos de walt whitman 75 i

Le Sexe.

Nous nous obstinons depuis si longtemps à porter atteinte au corps que la besogne de le réhabiliter paraît énorme, sinon impossible. Le temps viendra où toute cette histoire du sexe — la copulation, la reproduction — sera traitée avec le respect qui lui est dû. Au lieu de signifier honte et d'avoir besoin d'excuse, le sexe signifiera pureté et sera glorifié.

L'Ecrivain et la Foule.

Méfiez-vous des coteries littéraires, restez bien dans le commun de la foule ; gardez- vous des sympathies livresques, des sympathies de caste. Quelqu'un m'a dit l'autre jour : " M. Whitman, vous paraissez avoir de la sympathie pour les hom- mes mais non pour les écrivains ? " Il me semble que tout écrivain réel est un homme, et que dans ma sympathie pour les hommes sont compris les écrivains, même si je ne fais pas de ceux-ci l'objet préféré de mon culte. Qu'est-elle en soi, la litté- rature, si vous la retirez du grand courant de la vie ? Elle est réduite à périr, périr : c'est une branche morte détachée de l'arbre — c'est une graine qui reste en terre, invivifiée.

Matérialisme. Vous connaissez les théories des hommes de

�� �