Page:NRF 7.djvu/1052

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


1046 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

goût du temps ; les images vraies et neuves y sont rares. Les tableaux du baptême, des fiançailles, de l'extrême onction, c'est du Greuze. Même plus tard il écrira : " Le Génie du Christianisme respirait l'ancienne monarchie tout entière; l'héri- tier légitime était pour ainsi dire caché au fond du sanctuaire dont je soulevais le voile, et la couronne de Saint Louis suspen- due au dessus de l'autel du dieu de Saint Louis." Avant de renouveler l'imagination française. Chateaubriand a dû renou- veler la sienne ; il n'en dispose en maître que dans les Mémoires d^ Outre-Tombe et il la force dans la Fie de Rancé.

Ce ne sont pas, chez lui, les images qui créent la phrase, c'est la phrase qui fait les images, c'est la phrase qui fait image, qui veut faire image, et qui n'y réussit pas toujours. Dans Vltinéraire et les Martyrs, de belles phrases coïncident souvent avec des images artificielles, et qui ne sont pas vues. Ainsi : " L'Ithôme, isolé comme un vase d'azur au milieu des champs de la Messénie." C'est doux à l'oreille, fade et faux à l'œil. Il serait bien curieux d'analyser dans le détail le morceau fameux ! " J'ai vu le soleil se lever sur l'Acropolis..." Les feux de l'aurore qui glacent de rose les ailes des corneilles, c'est joli, et cela nous apprend que Chateaubriand sait goûter en bon coloriste

Le charme inattendu d^un bijou rose et noir.

Mais nous sommes sur l'Acropole... Et Boileau eût évoqué fâcheusement les descriptions du Moïse sauvé, et l'enfant qui pendant le passage de la Mer Rouge ramasse des coquillages pour les montrer à sa mère. Ces mêmes douceurs de la pein- ture, Chateaubriand éprouve pourtant qu'ailleurs elles seraient moins à leur place encore que sur l'Acropole, et il a le sens du Vc^age de Sparte. A ce lever de soleil comparez celui d'une phrase des Martyrs : " Bientôt sortant des montagnes de la Laconie, sans nuages et dans une simplicité magnifique, le soleil, agile et rayonnant, monta dans les cieux." Le soleil de

�� �