Page:Nietzsche - Considérations Inactuelles, II.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


contrainte intérieure, de telle sorte que celui qui n’a pas reçu ledon ou quine sent pas la contrainte possède le même droità être petit que l’autre à être grand. Mai-s être gratifié ou contraint, voilà des paroles méprisables A par quoi l’on s’eH’orce d’échapper à’un avertissement intérieur, voilà des injures à l’adresse de chaclm de ceux qui ont écouté ces avertissements, donc à l’atlresse ’W du ; grand homme. Le grand homme est précisément de V’i·.· ceux qui se laissent le moins gratifier et contraindre. ’ Il-sait aussi bien que le petit homme comment oo peut q.. prendre la vie par son côté facileet combien est mollele. couche où il pourrait s’étendre, s’.il s’avisait de traiter ’ son prochain avec gentillesse et banalité. Toutes les règles de l’humanité ne sont-elles pas faites de telle sorteque les atteintes de la vie, par une perpétuelle distraction des pensées, ne puissent être semties ? Pour’ ’quoi veut-il exactement le contraire, avec une telle j force de sa volonté, veut-il· précisément sentir la vie, ]

., ’ce qui »équivaut à souffrir de la vie ? Parce qu’il s’epe-rçoit

qu’on veut le duper au sujet de lui-même et qu’il ’ existe une sorte. d’e-ntente qui consiste à le faire sortir de sa propre caverneQ Alors il se rebiti’e, îl dresse l’oreille et il décide :’ « Je veux continuer cà m’appartenir à moi-même 1 » C’est —·là, une décision terrible et il ne s’en rend compte que peu’à peu. Car maintenant il lui " P faut plonger dans les profondeurs de l’existence, ayant sur.leslèV1’eS une série de questions insolites ; Pourqnoitest-ce que je vis · ? Quelle leçon doit me donner la vie ? Comment suis-je devenu ce que je suis et pourquoi cette condition me faite elle souiïrir y Il se tourmente etil, ~ ;’aperçoit que personne ne se tourmente ainsi, q.u*eu’ ’ ’.