Page:Normand - Dans le monde (pour la Mi-Carême), paru dans Les Annales politiques et littéraires, 24 mars 1895.djvu/5

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Et puis, viennent d’autres fournées…
Un brouhaha monte, grandit…
Petites phrases bourdonnées…
Écoutons un peu ce qu’on dit.

« Ah ! ma chère, quelle soirée !
» — Un four complet… — Un mauvais goût…
» — Madame Z… est maniérée…
» — Monsieur X… au-dessous de tout… »

Un couple d’habits noirs chuchote :
« Bigre ! si j’avais pu prévoir…
» — Et moi donc : la bonne bouillotte
» Qu’on aurait faite au club, ce soir ! »

Le monsieur qui n’eut point de rôle
Dans la pièce, et qui s’en froissa,
Dit bonnement : « Tiens, moi, c’est drôle…
» Je ne voyais rien comme ça ! »

Plus loin, dans un groupe d’intimes :
« Dites donc ! Est-ce assez raté ?
» Mes craintes étaient légitimes…
» Ah ! si l’on m’avait écouté…

» — Et moi donc !… — Moi plus que personne…
« Faire jouer des amateurs…
» — Hé ! hé ! vous nous la bâillez bonne…
» C’est bien moins cher que des acteurs !