Page:Normand - Les Écrevisses, 1879.djvu/15

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Normand - Les Écrevisses, 1879, illustration - 0003.png


III


Avez-vous connu Véronique ?…
Ma tante ?… Non ?… — Ça ne fait rien !
Me trouvant son parent unique
Quand elle mourut, j’eus son bien.
Je dus, pour certains bénéfices,
Gagner Paris, comme héritier…
Et je songeais aux écrevisses
En cabinet particulier.