Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les optimistes crient : « Tout est bien ! » Les pessimistes : « Tout est mal ! » Les sages : « Rien n’est tout à fait bien ni tout à fait mal. »

Un mauvais sommeil est un chien hargneux qui harcèle pendant toute l’existence.

Depuis la petite gêne causée par une chaussure trop étroite jusqu’aux douleurs les plus aiguës, notre pauvre machine humaine connaît toutes les gammes de la souffrance.

Les désespérés en veulent au soleil de se lever tous les jours.