Page:Notices sur les rues de Nantes 1906.djvu/86

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Un dessin de M. Petit fournit une vue « de la Chézine ». On voit le pont et la chaussée, construits en 1708 ; à droite, le pré Lévêque, le pré Barbot ; à gauche, le bois de Launay ; la rue Brasserie vient aboutir au Pont.




Rue Joseph-Cholet
Sixième arrondissement. Paroisse de Sainte-Anne.

Décret du 10 mai 1894, pour rappeler le souvenir de l’explorateur, un des compagnons de Brazza. Nous n’avons point trouvé de renseignements sur cette rue. Les procès-verbaux qui datent de 1882 disent toujours « rue latérale à la carrière de Miséry ou au chemin de fer de Saint-Nazaire ».




Place du Cirque
Premier arrondissement. Paroisse de Saint-Similien.
Du quai d’Orléans au quai des Tanneurs.

Cette place, dénommée par arrêté du 29 octobre 1837, et que l’on appelait place de l’Abreuvoir (voir rue de ce nom) prit son nom du cirque Paquer, ou du Chapeau-Rouge, reconstruit en 1834 et augmenté en 1836 d’un théâtre machiné pour former la salle des Variétés, qui remplaça les anciennes salles de la rue Biguon-Lestard et du Chapeau-Rouge. Le théâtre était situé sur l’emplacement d’une des vieilles tours de la Porte Sauvetout. On avait d’abord pensé à y installer une usine à gaz, mais le projet ne fut pas poursuivi.




Rue Clavurerie
Troisième arrondissement. Paroisse de Saint-Nicolas
De la rue de Feltre à la rue Saint-Nicolas.

Elle s’appela autrefois rue du Bourgmain, elle devait être le lieu plus spécialement occupé par les serruriers, mais nous n’avons aucun titre à présenter, pour justifier cette idée. La rectification de la rue du Pré-Nian et la construction de