Page:Nouvelles archives de l’art français, 3e série, tome 13.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


3 juin 1875. Buste en bronze (H. 0m 65). — Signé : Paul Dubois. Gruet jne fdeur (68e div.)


DUBOIS-DAVESNES (Mlle Marguerite-Fanny).

Royer (Marie), artiste dramatique, née en 1841, décédée en 1873. Buste en bronze (H. 0m 48), par Mlle M.-F. Dubois-Davesnes[1]. (65e div.)

Dubois-Davesnes (Mlle). Voy. Adam-Salomon (Antony-Samuel).


DUBOY (Paul).

Fouchet (Paul), né le 6 mai 1864, décédé le 2 mai 1873. — Médaillon en bronze (Diam. 0m 21). Signé : Paul Duboy sculp. 1868. (57e div.)


DUBRAY (Vital-Gabriel).

Faverolles (Famille Salvage de). Chapelle de forme antique. De chaque côté de la porte est une statue en pierre (H. 1m 30) ayant un genou en terre. Ces deux statues, drapées et voilées, posent chacune une couronne d’immortelles sur des branches de cyprès. Elles sont signées : V. Dubray, sc. — Sur le côté gauche est un bas-relief en marbre (H. 1m 50. L. 1m 10) représentant une prison au centre de laquelle est une jeune femme ; un enfant se serre contre sa poitrine, pendant qu’elle jette un regard de tristesse vers un homme dont la chaîne vient de se briser ; un vieillard accroupi tend les bras dans la direction de la jeune femme. — Le côté droit comporte un autre bas-relief en marbre de mêmes dimensions, sur lequel est sculptée une jeune femme s’élevant au ciel soutenue par trois anges. Ces bas-reliefs sont signés : V. Dubray, sc. (48e div.)

Dubray.

Perdonnet (Albert-Auguste), ingénieur, directeur de l’École centrale, administrateur de chemins de fer, né à Paris le 12 mars 1801, décédé à Cannes le 27 septembre 1867. — Tombeau surmonté d’une pyramide en granit posée sur un piédestal en pierre. Sur la pyramide sont sculptées une

  1. Renseignements fournis par M. le Dr A. Royer, frère de l’artiste dramatique (25 août 1895).