Page:Nouvelles archives de l’art français, 3e série, tome 13.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


palme, une couronne d’immortelles et la croix de chevalier de la Légion d’honneur. Sur la face antérieure du piédestal, ornée d’une couronne et de palmes, est fixé le médaillon en bronze de l’ingénieur (Diam. 0m 53). Signé : Vital Duhray, 1868. — Une statue est placée de chaque côté du monument : à droite, une jeune femme debout, largement drapée, accoudée sur la corniche du piédestal, et tenant une couronne dans la main gauche, dirige son regard vers la pyramide ; à gauche, une figure de femme, voilée, vêtue à l’antique ; elle pose une main sur le piédestal et tient une couronne de l’autre main ; sous son pied est un livre fermé. Ces deux statues, en pierre (H. 2m 10), sont signées : Vital Dubray, 1869. Le monument, construit sur les dessins de R. Demimuid, architecte, a été gravé par Chappuis[1]. (4e div., 2e section.)


DUCEL (J.-J.).

Bénard (Lucile-Henriette), décédée le 9 décembre 1863 dans sa 8e année. — Statue couchée, en fonte (L. 1m 06) : jeune enfant dont la tête nue repose sur deux coussins superposés ; de la main gauche, elle serre une croix sur sa poitrine. Signée : J. J. Ducel et Cie fondeurs, Paris. (4e div., Ire section.)

Ducel

Hugot (Famille). — Chapelle surmontée d’un groupe en fonte (H. 1m 20) : sur un rocher, un ange ailé, un genou en terre, tend les bras à un enfant agenouillé à ses pieds ; l’enfant, qui tient des fleurs dans sa main gauche, se penche, en souriant, sur le bord d’un précipice. Sur le socle est gravé : J. J. Ducel et fils à Paris. (68e div.)


DUCHOISEUIL.

Gennerat (Mlle), décédée à 20 ans. — Chapelle surmontée d’une statuette en bronze (H. 0m 70) : jeune fille à genoux sur un prie-Dieu. Cette œuvre a été exécutée en 1882, par Duchoiseuil[2], (63e div.)

  1. Architecture funéraire contemporaine, Ire section C, pl. iv.
  2. Renseignements fournis par M. Gennerat, architecte. La statuette est le portrait de la jeune morte (25 août 1897).