Page:Nouvelles archives de l’art français, 3e série, tome 13.djvu/155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



DUCOMMUN DU LOCLE (Henri-Joseph, dit Daniel).

Ducommun du Locle (Louise-Laurence Martin de la Lande, Mme), née en 1784, décédée en 1830. — Buste en marbre blanc (H. 0m 50). Signé : Daniel Ducommun. (39e div.)


DUMECQ.

Montval (Ludovic-François), né en 1735, décédé en 1827. — Médaillon en bronze (Diam. 0m 42). Signé : Dumecq[1] ? (51e div.)


DUMILATRE (Jean-Alphonse-Edme-Achille).

Crocé-Spinelli et Sivel, aéronautes. — Sur un monument rectangulaire en marbre blanc sont leurs deux statues couchées, en bronze (Long. 1m 90. Larg. 1m 35), sur lesquelles est jetée une draperie. Les deux aéronautes ont la main dans la main. Signées : A. Dumilâtre, 1878. Gruet jne, fondeur. Sur ce monument, élevé par souscription nationale, est gravé : « Catastrophe du ballon le Zénith, 15 avril 1875. — Crocé-Spinelli et Sivel morts à 8.600 mètres de hauteur. » M. Gaston Tissandier, qui accompagnait les deux aéronautes, échappa seul à la mort. (71e div., 1re section.)


DUMONT (Augustin-Alexandre).

Cherubini (Marie-Louis-Charles-Zénobi-Salvador), compositeur, membre de l’Académie des Beaux-Arts, directeur du Conservatoire de musique, surintendant de la musique des rois Louis XVIII et Charles X, né à Florence le 8 septembre 1760, décédé à Paris le 15 mars 1842. — Tombeau dont la face antérieure est décorée d’un bas-relief en marbre (H. 2m. L. 1m 20) : la Musique, debout, drapée à l’antique, tient de la main gauche une lyre renversée, et de l’autre main pose une couronne sur le buste simulé de Cherubini placé sur un socle également simulé. Signé : Aste Dumont, 1846. Le tombeau, érigé d’après les dessins de A. Leclère, architecte, a été gravé par L. Normand[2]. (11e div.)

  1. Malgré nos recherches, nous ne sommes pas parvenu à identifier cette signature qui est d’ailleurs très fruste et dont nous ne garantissons pas l’orthographe.
  2. Monuments funéraires, etc., t. I, pl. x.