Page:O'Followell - Le corset, 1905.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Olivier de la Marche que je citais tout à l'heure décrit ainsi le corset ou cotte de chasteté :

Le corset est bon et prouffitable
A vcstir dames et les monstrer valoir,
Car le corset est habit si notable
Qu'il est plaisant à tous et aggréable.
Quoy qua danger on ne la puisse veoir.
Et quand l'œil peult sa dame percevoir
En ce corset, sans plus estre a ornée,
Il en vaut mieulx la plus part de l'année.

Néanmoins, ce fut surtout sous Louis XII que fut en faveur la robe lacée par devant comme dans le costume

Fig. 28
JEANNE DE FLANDRE (1341)
Fig. 29.
Une suivante d'Isabeau de Bavière.

génois ; on imitait la belle Thornassine Spinola, qui, à Gênes, s'éprit follement du roi et sollicita ce titre de sa maîtresse de cœur en lui offrant celui d'intendio.

Une tapisserie d'Arras datant de la fin du XVe siècle et appartenant au musée de South Kensmgton me permet de donner un second spécimen de ces corsages lacés par devant.