Page:O'Followell - Le corset, 1905.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

85

Boursault en parle dans sa comédie des Mots à la Mode (1694) :

Une robe de chambre étalée amplement
Qui n'a point de ceinture et va nonchalemment
Pour certain air d'enfant qu'elle donne au visage
Est nommée innocente et c'est d'un bel usage.

Mais, dès que la Montespan fut en disgrâce, le corset réapparut ; Mme de Maintenon (1635-1719), n'avait pas les mêmes raisons pour n'en pas vouloir.

Fig. 62. — Corset XVIIe siècle.
Fig. 63. — Corset XVIIe siècle.

Dans un recueil finement enluminé, appartenant à M, Avigneur, de Lille, se trouvent des documents des plus exacts, retraçant avec le plus grand détail le costume à la mode à cette époque, ce sont des portraits dus à H. Bonnart, Trouvain, Mariette, Berey, etc., qui en faisaient alors un grand commerce.

Ces publications précédaient les journaux de mode et en tenaient lieu. C'est d'après ces documents que j'ai fait reproduire ici le portrait de Charlotte, landgravine de Hesse-Cassel, reine de Danemark ; elle porte un costume qui est sans contredit de la meilleure manière de ceux mis à la mode sous le règne de Mme de Maintenon ; le bonnet à la Fontange, ses engageantes ou larges manchettes de lingerie, son manteau troussé et sa gourgandine sont garnis de dentelles.