Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 01-08-2006 au 31-07-2007.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Résolutions adoptées et décisions prises par le Conseil de sécurité du 1er août 2006 au 31 juillet 2007 « Le Conseil renouvelle son plein appui au Premier Ministre, M. Charles Konan Banny. Il l’encourage vivement à poursuivre son action, en consultation avec le Président Laurent Gbagbo, notamment ce qu’il fait pour lutter contre l’impunité et promouvoir la bonne gouvernance, et à exercer toutes les prérogatives qu’il tire de la résolution 1721 (2006) en vue de préparer les élections qui doivent se tenir d’ici au 31 octobre 2007 au plus tard. Le Conseil salue à cet égard l’annonce par le Premier Ministre de mesures immédiates visant à relancer les opérations d’identification et compte que d’autres mesures concrètes seront prises pour mettre en œuvre le programme de désarmement, de démobilisation et de réintégration. Le Conseil réaffirme que le Premier Ministre doit exercer ses pouvoirs sans entraves, y compris son autorité sur les Forces de défense et de sécurité, comme le prévoit la résolution 1721 (2006), et engage toutes les parties ivoiriennes à l’appuyer dans son action.

« Le Conseil invite le Médiateur de l’Union africaine à se rendre en Côte d’ivoire pour relancer au plus vite le processus de paix, au besoin en liaison avec tout autre dirigeant africain.

« Le Conseil demande au Groupe, dans la perspective de sa prochaine réunion le 12 janvier 2007. de mettre à jour le calendrier détaillé de mise en œuvre du processus de paix et d’arrèter toutes les recommandations nécessaires en vue de l’examen de la situation par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et l’Union africaine le la février 2007 au plus tard.

« Le Conseil réitère son soutien sans réserve au Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte d’ivoire, M. Pierre Schori, au Haut-Représentant pour les élections en Côte d’ivoire. M. Gérard Stoudmann, à l’Opération des Nations Unies en Côte d’ivoire, ainsi qu’aux forces françaises qui la soutiennent. » A sa 5617e séance, le 10 janvier 2007. le Conseil a décidé d’inviter le représentant de la Côte d’ivoire à participer, sans droit de vote, à la discussion de la question intitulée : « La situation en Côte d’ivoire

« Onzième rapport du Secrétaire général sur l’Opération des Nations Unies en Côte d’ivoire (S/2006/939) ».


Résolution 1739 (2007)
du 10 janvier 2007

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses résolutions antérieures et les déclarations de son président sur la situation en Côte d’Ivoire, en particulier sa résolution 1721 (2006) relative à la période de transition devant conduire à la tenue d’élections libres, ouvertes, justes et transparentes en Côte d’Ivoire d’ici au 31 octobre 2007,

Rappelant également sa résolution 1712 (2006) du 29 octobre 2006 sur la situation au Libéria,

Réaffirmant son ferme attachement au respect de la souveraineté, de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité de la Côte d’Ivoire, et rappelant l’importance des principes de bon voisinage, de non-ingérence et de coopération régionale,

Ayant pris note du rapport du Secrétaire général en date du 4 décembre 2006 (S/2006/939),

Réaffirmant son appui à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et aux forces françaises qui la soutiennent,

Se déclarant vivement préoccupé par la persistance de la crise et la détérioration de la situation en Côte d’Ivoire, notamment par leurs graves conséquences humanitaires qui sont à l’origine de souffrances et de déplacements à grande échelle parmi la population civile,