Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1947.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Conseil de sécurité par le Président de la Commission d’enquête5 demandant si le Conseil souhaitait que la Commission comparaisse devant lui à New York, en tant qu’organe constitué, pour présenter son rapport, et il a décidé d’informer le Président de la Commission que la réponse à son câblogramme était affirmative, étant entendu que, si un membre de la Commission était empêché de se rendre à New York, il aurait la faculté de se faire remplacer par un suppléant. Adoptée pur 3 vt’i.i contre zéro, avec 3 abstentions (Pologne. Syrie, Union des Républiques socialistes soviétiques ).


28 (1947). Résolution du 6 août 1947

Le Conseil de sécurité

Décide de nommer un sous-comité composé des représentants des délégations qui ont soumis des propositions sur la question grecque et des amendements y relatifs, qui sera chargé de rechercher la possibilité de formuler un nouveau projet de résolution que le sous-comité pourra recommander à l'approbation du Conseil. Le sous-comité est prié de soumettre ses conclusions le 11 août 1947.

Adoptée à la 177e séance

par 10 voix contre zéro, avec une abstention (Union des Républiques socialistes

soviétiques).


34 (1947). Résolution du 15 septembre 1947
[S/555]

Le Conseil de sécurité

a) Décide que le différend entre la Grèce, d’une part, et l’Albanie, la Yougoslavie et la Bulgarie, d`autre part, soit retiré de la liste des questions dont le Conseil est saisi ; et

b) Demande que le Secrétaire général soit prié de mettre à la disposition de l'Assemblée générale tous les comptes rendus et documents concernant cette affaire.

Adoptée à la 202e séance

par 9 voix contre 2 (Pologne, Union des Republiques socialistes

soviétiques),