Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1949.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



1. Décide qu’à son avis Israël est un Etat pacifique capable de remplir les obligations de la Charte et disposé à le faire et, en conséquence,

2. Recommande à l’Assemblée générale d’admettre Israël comme Membre de l’Organisation des Nations Unies.

Adoptée à la 414e séance par

9 voix contre une (Egypte), avec une abstention (Royaume-Uni de Grande-Bretagne

et d’Irlande du Nord).


Décision

A sa 444® séance, le 15 septembre 1949, le Conseil a décidé que les demandes d’admission à l’Organisation des Nations Unies des pays énumérés dans le projet de résolution présenté par l’Union des Républiques socialistes soviétiques84 — Albanie, République populaire de Mongolie, Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Finlande, Italie, Portugal, Irlande, Transjordanie (Jordanie), Autriche, Ceylan et Népal — seraient mises aux voix séparément. Adoptée par 8 voix contre 3 (Egypte, République socialiste soviétique d’Ukraine, Union des Républiques socialistes soviétiques ). ” Ibid., quatrième année, n° 42, 444e séance, p. 2 et 3 (document S/1340/Rev. 2). “ Question ayant fait l’objet de résolutions ou décisions de la part du Conseil en 1947 et 1948.


70 (1949). Résolution du 7 mars 1949
[S/1280]

Attendu que le paragraphe 3 de l’Article 83 de la Charte des Nations Unies est ainsi conçu :

"Le Conseil de sécurité, eu égard aux dispositions des accords de tutelle et sous réserve des exigences de la sécurité, aura recours à l’assistance du Conseil de tutelle dans l’exercice des fonctions assumées par l’Organisation au titre du régime de tutelle, en matière politique, économique et sociale, et en matière d’instruction, dans les zones stratégiques";