Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1965.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



2. Prolonge à nouveau d'une période supplémentaire de trois mois, prenant fin le 26 mars 1966, la stationnement à Chypre de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix, qu'il a créée par sa résolution 186 (1964).

Adoptée à l'unanimité à la 1270e séance.


QUESTION DE LA SITUATION EN RHODÉSIE DU SUD i»


Décisions

Pendant l’examen de la question au cours de 1965, le Conseil a décidé20 d’inviter les représentants des Etats Membres ci-après à participer à la discussion, sans droit de vote : Algérie, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Inde, Jamaïque, Mali, Mauritanie, Nigéria, Pakistan, République-Unie de Tanzanie, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Zambie.

12 Question ayant fait l’objet de résolutions ou décisions de la part du Conseil en 1963.

  • ° Voir notamment les 1194e, 1257e, 1258e, 1260e, 1261e et

1263e séances.


Résolution 202 (1965) du 6 mai 1965

Le Conseil de sécurité,

Ayant examiné la situation en Rhodésie du Sud, Rappelant les résolutions 1514 (XV), 1747 (XVI), 1760 (XVII), 1883 (XV11I) et 1889 (XVIII) de l'Assemblée générale, en date des 14 décembre 1960, 28 juin 1962, 31 octobre 1962, 14 octobre 1963 et 6 novembre 1963, ainsi que les résolutions du Comité spécial chargé d'étudier la situation en ce qui concerne l'application de la Déclaration sur l'octroi de l'indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, en particulier celle du 22 avril 1965[1]

Faisant siennes les demandes maintes fois adressées par l'Assemblée générale et le Comité spécial au Royaume Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord pour obtenir:

a) La mise en liberté de tous les prisonniers politiques, détenus et personnes assignées à résidence,

  1. Voir Documents officiels de l'Assemblée générale, vingtième session, Annexes, additif au point 23 de l'ordre du jour (A/ 6000/ Rev.1), chap. III, par. 292.