Page:ONU - Résolutions et décisions du conseil de sécurité, 1966.djvu/24

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


« Les membres du Conseil de sécurité souhaiteraient prier le Secrétaire général de convenir avec eux que l’Organisation doit continuer d’être servie par un Secrétaire général qui a fait la preuve qu’il peut susciter la coopération et la confiance de tous les Etats Membres. Le large appui dont le Secrétaire général actuel jouit parmi tous les Etats Membres est un facteur important qu’il faudrait sauvegarder afin d’aider l’Organisation à continuer de faire face de façon constructive à ses problèmes et à jouer le rôle qui est le sien dans le maintien de la paix et de la sécurité.

« En conséquence, le Conseil de sécurité, conscient des qualités dont U Thant a fait la preuve et de son sens élevé du devoir, a décidé à l’unanimité de faire appel au dévouement d’U Thant à l’Organisation et de lui demander de continuer à exercer, pendant la durée entière d’un nouveau mandat, les fonctions de Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies. Le Conseil de sécurité espère que le Secrétaire général répondra à son appel, auquel cas il serait dans les intentions du Conseil de sécurité de formuler la recommandation appropriée à l’intention de l’Assemblée générale. »

A la même séance, le Conseil a pris acte de la déclaration ci-après du Secrétaire général : « Le Secrétaire général est reconnaissant au Conseil de sécurité d’avoir examiné de très près la question de la nomination du Secrétaire général. Il est profondément sensible aussi à la compréhension bienveillante dont le Conseil de sécurité a fait preuve à l’égard des motifs qui l’avaient incité à déclarer son intention de ne pas se rendre disponible pour un second mandat.

« Le Secrétaire général prend note des observations faites par le Conseil de sécurité et reconnaît le bienfondé des arguments que le Conseil a avancés pour lui demander de continuer à servir l’Organisation pendant la durée entière d’un nouveau mandat. Il note avec une particulière satisfaction que le Conseil de sécurité, quant à lui, respecte sa position et l’initiative qu’il a prise en appelant l’attention de l’Organisation sur les questions fondamentales auxquelles elle doit faire face et sur l’évolution inquiétante de la situation dans bien des régions du monde. Le Secrétaire général espère que la vive attention prêtée à ces questions et à cette évolution servira à renforcer l’Organisation grâce à l’effort concerté de tous les Etats Membres et favorisera la cause de la paix et du progrès dans le monde. C’est dans cet espoir que le Secrétaire général accède à l’appel que le Conseil de sécurité lui a adressé. »