Page:Orain - Au pays de Rennes.djvu/108

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
86
AU PAYS DE RENNES

couvent dont la porte cochère actuelle était l’entrée principale. Dans la cour de cette maison se trouvait un escalier en bois, à double rampe, et de forme ronde, par lequel on avait accès dans le couvent. C’était un joli spécimen de l’art au XVIe siècle dont il ne reste plus que des débris.


LE PALAIS DU COMMERCE


Le palais du commerce, dans le style Louis XIV, avec de ravissantes colonnes corinthiennes sera, une fois terminé, l’un des plus beaux monuments de province. C’est l’œuvre de notre architecte M. Martenot.

Ce palais s’élève sur la rive gauche de la Vilaine, dans l’ancien emplacement de la cale du Pré-botté. Il se composera d’une vaste façade, d’un pavillon central et de deux ailes latérales.

Le pavillon Ouest commencé en 1886 a été terminé en 1889. La première pierre de la façade fut posée sans cérémonie officielle le samedi 26 février 1887. Cette pierre se trouve à l’angle du quai et de la rue de Nemours.

On a dû surseoir, faute de ressources suffisantes, à la construction du pavillon central et de l’aile Est du Palais.

La partie actuellement construite est occupée par les bureaux des postes et télégraphes, un café, le logement du Receveur des Postes,