Page:Otlet - Traité de documentation, 1934.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
230
109
VUES D’ENSEMBLE

et les rapports entre ces éléments. Deux exemples en feront saisir l’étendue. Pour étudier la situation respective les uns à l’égard des autres de 60 pays, envisagés sous huit rapports différents à l’intervalle de dix en dix années, pendant le dernier siècle écoulé, il y à lieu de traiter (60 × 60 − 60) × (8 × 8 − 8) × 10 = 17, 912, 200 données. Les 60, 000 questions énoncées dans la Classification décimale, envisagées dans leurs rapports les uns avec les autres dans les 3, 000 lieux mentionnés et à 10 moments différents du temps, donnent plus de 10 quintillions de possibilités.

7. Livres faits, livres à faire.

Un livre représente un ensemble d’idées et de faits classés dans un certain ordre. On pourrait par la classification et la bibliographie tracer une carte très intéressante des livres faits et des livres restant à écrire ou possibles. En telles langues existent tels livres, en d’autres pas (livres possibles) ; de même en telle science on a étudié telle question à telle époque, ou en tel pays, ou sous tel aspect ; on n’a pas fait une étude intégrale de tous les pays, époques ou aspects ; ou bien on n’a pas fait de même dans d’autres sciences.

8. Contenu d’un livre.

Un livre qui expose une thèse contient nombre de notions intéressantes et souvent peu connues, étrangères au sujet lui-même, mais servant à étayer une démonstration.

Un livre ainsi est une contribution au sujet qu’il traite : une contribution aussi aux autres sujets.

Il y a grand intérêt à dégager ces notions de l’ensemble avec lequel elles ont été amalgamées pour la première fois et de les placer dans leurs séries propres respectives. À cette œuvre s’emploient les analystes, les critiques, les commentateurs, les synthétistes.

23 STRUCTURE ET PARTIES DU LIVRE

230 Vues d’ensemble.

Reliure.
Couverture (Brochage). Feuillets de garde.
Frontispice. Faux-titre.
Page-titre. Sous-titre.
Préliminaires. Dédicace.
Préface.
Introduction.
Œuvre proprement dite (Corps de l’ouvrage)
  Divisions.
    Parties, chapitres, sections, paragraphes,
        alinéas, intitules, numérotation, sommaire.
  Pages.
    Pagination.
    Titre courant.
    Rappels en marge.
    Notes marginales.
  Texte et Illustrations.
    Caractères (Majuscules, minuscules, signes).
    Vignettes, figures, illustrations.
    Tableaux.
Tables.
  Table méthodique.
  Index alphabétique.        {

  Répertoire chronologique.
Matières.
Personnes
Lieux.
Appendices.
  Planches hors texte.
  Annexes.

Le volume est la division matérielle d’un ouvrage. Le tome en est la partie intellectuelle.

a) Un livre a diverses parties : La reliure. — la couverture, — le titre (titre, faux-titre, sous-titre, frontispice), — les préliminaires (dédicace, préface, introduction, préambule) ; — l’œuvre proprement dite, les Tables des matières et index, les appendices (annexes, planches hors texte).

b) Le livre présente d’abord sa page titre avec le titre de l’ouvrage, le nom de l’auteur, ses qualités, le rang de l’édition, la date de publication.

c) Un livre a un auteur (dénommé ou anonyme, réel ou pseudonyme, particulier ou collectif) — l’auteur peut avoir un ou plusieurs collaborateurs ; — il peut être auteur de l’œuvre ou simple éditeur de l’œuvre d’autrui.

d) La division matérielle de l’œuvre se fait en volumes, livraisons ou fascicules, feuilles et pages.

On peut convenir d’une terminologie d’après le nombre de pages : plaquette (jusqu’à 50 pages) ; brochure (de 50 à 100 pages) ; volume (au delà de 100 pages).

La feuille est l’ensemble de la surface imprimée, qui est plié ensuite pour former des pages (feuilles de 4, 8, 16, 32 pages). Un feuillet est la partie d’une feuille de papier formant deux pages (volants, feuilles volantes).

e) La division intellectuelle de l’œuvre répartit la matière en tranches qui groupent les matières connexes et qui présentent un même enchaînement. Cette division se fait en parties, tomes, chapitres, paragraphes, sections, alinéas, versets. Ces divisions ont des intitulés ou rubriques, des numéros d’ordre et sont parfois accompagnées de sommaires. Les pages portent un numérotage ou pagination et parfois un titre courant, des rappels et des notes infra marginales.

Souvent des introductions ou préfaces expliquent l’objet de l’ouvrage, le point de vue de l’auteur, l’occasion qui a fait écrire l’ouvrage.