Page:Ovide - Œuvres complètes, Nisard, 1850.djvu/419

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
391
les métamorphoses

de recevoir un si noble convive, avait admis à cet honneur. Aussitôt des Nymphes aux pieds nus chargent la table de mets ; après les avoir enlevés, elles apportent du vin dans des vases de cristal. Alors, les yeux tournés sur la mer qui se déroule à ses pieds : « Quel est, dit le héros, en le montrant du doigt, le lieu que nous voyons d’ici ? Quel est, je vous prie, le nom de cette île, ou plutôt de ces îles, car j’en crois voir plusieurs ?

— Il y en a plus d’une, en effet, répond le dieu ; ce sont cinq îles que la distance semble confondre. Écoutez, et vous serez moins surpris que Diane ait tiré vengeance des mépris d’Œnée. Ces îles étaient autrefois des Naïades ; un jour qu’elles sacrifiaient dix jeunes taureaux, elles convièrent à leurs fêtes toutes les divinités champêtres : oublié seul, je ne parus ni aux danses ni au festin sacré. Indigné, je soulève mes eaux ; jamais elles ne se débordèrent avec plus de fureur ; gonflé de vagues et de colère, je sépare en lambeaux et forêts et campagnes, et ces Nymphes roulent emportées avec leur demeure jusqu’au sein de la mer : en vain elles se souviennent alors de moi ; les flots de la mer s’unissent aux miens pour diviser ce continent et le partager en cinq îles ; ce sont les Échinades, que vous voyez sortir du milieu des eaux.

Portez plus loin vos regards : au delà de toutes ces îles n’en voyez-vous pas une autre ? Le nautonnier l’appelle Périmèle : hélas ! elle doit m’être bien chère. Emporté par ma tendresse, je ravis ses virginales faveurs. Hippodamas, son père, dans sa fureur jalouse, la précipita dans la mer, du haut d’un rocher, et fit périr avec elle le tendre gage de nos amours ; je la reçus dans mes bras, et, la soutenant sur les flots : « Neptune, à qui est échu en partage l’empire des eaux, le plus puissant de tous après celui des cieux, dieu du trident, m’écriai-je, qui vois tous les fleuves, objet du culte des mortels, se perdre dans les abîmes et t’apporter le tribut de leurs eaux, entends ma voix, accueille avec faveur ma prière ; la Nymphe que je porte dans mes bras n’est coupable que de ma faute. Si la justice et la piété avaient pu toucher le cœur d’Hippodamas, s’il eût été père, ou moins oublieux des droits de la nature, il aurait plaint sa fille, et fait grâce à nos amours. Viens au secours de cette infortunée que la cruauté d’un père condamne à périr dans les flots ; donne-lui asile, ou qu’elle devienne cet asile elle-même, et que, changée en île, je puisse encore l’embrasser de mes eaux ». Neptune incline la tête en signe de consentement, et ce signe ébranle tout l’empire des mers ; à cette secousse, la Nymphe tremble d’effroi, et pourtant elle nage encore, et ma main soutient sa poitrine qui palpite de crainte. Bientôt je la presse dans mes bras, et je sens tout son corps se durcir, et son sein s’envelopper d’une épaisse couche de terre ; je lui