Page:Ozanam - Œuvres complètes, 3e éd, tome 10.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


merveilles que Dieu a répandues sur la terre, comme une vision du ciel pour nous charmer.

« Je suis passionné, disait-il, pour les conquêtes légitimes de l’esprit moderne ; j’aime la liberté et je l’ai servie. » En des temps si troublés et qui virent tant de défaillances, il demeura jusqu’au bout fidèle à lui-même, et ses doctrines, par sa constance à les servir, firent l’honneur de sa carrière.

Enfin, vous retrouverez ce qu’il mit au-dessus de toutes choses en ce monde, ce qui lui fit entreprendre d’immenses études, écrire de grands et savants ouvrages, parler d’une voix éloquente, accomplir un nombre infini de bonnes œuvres, ce qui a marqué d’un sceau ineffaçable toutes ses actions et toutes ses paroles, sa grande foi catholique, la souveraine maîtresse de toute sa vie.


________