Page:Péladan - La Décadence latine, AC, vol. 69.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
3

des anges qui retenez le ciel, rayonnez sur la double étoile terrestre que nous sommes, couronnez de regards propices cette chère Ève ; que son cœur, comme un lac profond et pur, vous reflète étincelles d’amour, cierges de Dieu, Étoiles ! »



ÉROS-ROI


I



Éros, roi des cœurs vagissants, Sagittaire railleur dont les flèches ignées hérissent de désirs les reins mortels !

De l’Olympe descends, et viens de ta divinité animer cette forme, pieusement pétrie, selon le rituel.

À t’évoquer, l’heure est propice : le taureau bondit au zodiaque ; Pasiphaé le suit, d’une course affolée, aux champs crétois. Les doux mystères du printemps, dans la forêt frissonnante, se révèlent à l’amant hardi, à la craintive amante. Les mondes, amoureusement dans leur ronde solaire, irradient jusqu’à nous de purs rayons de lumière.

L’air est plein de baisers flottants, qui effleurent très doucement les bras nus des vierges. Quel souffle chaud fait voltiger aux lèvres la moue d’un baiser, les poils follets aux nuques frêles ?

Le désir jaillit sous les pas, et, dans les plis droits des tuniques, des effluves montent, lubriques.

Alanguies, enlacées et le regard perdu, sous bois, elles s’en vont interroger les fleurs ; et, dans l’écorce des bouleaux, avec l’épingle de leurs cheveux, elles écrivent le nom qu’elles n’osent pas prononcer. Loin du pédagogue ennuyeux, l’adolescent rêveur s’esseule en des chemins ombreux pour écouter la voix nouvelle qui parle en lui et qui parle d’aimer. À travers le fourré, entend-il point ricaner les vieux faunes ? aperçoit-il pas l’éclair charnel d’une nymphe surprise et qui fuit vers les saules, un péplos mal jeté sur ses beaux membres nus ?

Éros, roi des cœurs vagissants. Sagittaire railleur dont les flèches ignées hérissent de désirs les reins mortels !

De l’Olympe descends, et viens de ta divinité animer cette forme, pieusement pétrie, selon le rituel.


II


Éros, roi des cœurs battants, titilleur des seins turgescents, entremetteur de la nature entière, proxénète par qui tout rut est exaucé !