Page:Pétrarque - Lettres de Vaucluse, trad. Develay, 1899.pdf/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Lettres de Vaucluse


Première partie
Épîtres en vers


I[1]. — Au P. Dionigio Roberti, moine Augustin[2].
Description poétique de la fontaine de Vaucluse, qu’il l’engage à visiter.

Si l’aspect d’une fontaine fraîche et limpide, si les retraites profondes et mystérieuses des bois, peuplées de divers animaux sauvages, demeure agréable aux Dryades et aux Faunes, si ces

  1. Épîtres, I, 4.
  2. Il enseigna avec succès la philosophie et la théologie dans l’université de Paris. Pétrarque le choisit pour son directeur spirituel.