Page:Paquin - La colonie Canadienne-Française de Chicago, 1893.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
34

l’Archevêque à la tête du mouvement de nos nationaux de Brighton Park.

Après son arrivée à Brighton Park, le Rév. Père Lesage se choisit trois bons marguilliers : MM. Adolphe Fournier, Charles Fournier et Maurice Lamarche.

On se mit immédiatement à l’œuvre. Des lots pour la nouvelle église furent achetés au coin des rues California et Joseph. Ces lots ont 100 x 140 pieds.

Le 4 décembre 1889, une construction de 75 x 30 pieds commença à s’élever. C’est une bâtisse de deux étages. Le jour de Noël, de la même année, eut lieu la messe dans la chapelle provisoire. La partie supérieure de cet édifice a servi de résidence pastorale et d’école, et le premier étage formait l’église. Cela a duré un an et six mois.

Le Rév. Père Lesage a été réellement le fondateur de cette paroisse. En septembre 1891, il a réussi à faire venir cinq religieuses de la Congrégation de Saint-Joseph, de Concordia, Kansas. Elles prirent la direction de l’école, fréquentée aujourd’hui par 200 élèves tant petits garçons que petites filles.

Un élégant presbytère a été construit. Il a coûté $4,000. Ce montant est tout payé. En avril 1891, furent jetées les fondations d’une église de 125 x 50 pieds et pouvant asseoir 800 personnes. Elle a coûté $32,000, dont $22,000 ont déjà été payés. La dédicace de cette église eut lieu en mai 1892.

Cette paroisse comprend actuellement 250 familles. Comme on le voit, sous l’habile direction de leur dévoué pasteur, elles n’ont pas reculé devant les sacrifices, et maintenant elles sont heureuses d’avoir une belle église en brique, un couvent, une école et un presbytère, le tout presque payé.

Sous tous les rapports, nos compatriotes de Brighton Park sont dignes d’éloges.

Dans cette florissante congrégation, on compte plusieurs sociétés à caractère religieux : L’Union Saint-Joseph, pour les hommes seulement, contenant 100 membres ; les Amis du Sacré-Cœur, pour les jeunes gens, ayant cinquante membres ; les Dames de Sainte-Anne, au nombre de 120 membres ; les Enfants de Marie, pour les jeunes filles, figurant au nombre