Page:Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
22

çant par Albani, point le plus septentrional en revenant vers la hauteur de terres qui séparent les eaux de la Baie d’Hudson de celles du St Laurent pour finir au Lac Temiskaming, bijou bien digne de figurer au sommet de la couronne.

Mais comme il n’est pas facile de se faire une juste idée des contrées baignées par la Baie James sans avoir auparavant un petit aperçu de cette dernière, je vais en donner une description préalable.


Chapitre I.
La Baie-James.

Son étendue — sa profondeur — la nature de ses eaux —
ses habitants — son influence sur le climat & la formation
du sol environnant — sa navigation.
§I — Étendue et Profondeur.

Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884 (illustration page 22).pngLa Baie James tire son nom d’un capitaine anglais « James » qui y fut retenu avec son vaisseau dans l’hiver de 1632. On confond quelquefois cette Baie avec la Baie d’Hudson proprement dite qui ne commence qu’à 400 milles plus au nord au Cap Henriette-Marie. La ligne de démarcation entre ces deux nappes d’eau mesure à peu près 200 milles de l’Est à l’Ouest, ce qui, en tenant compte des courbes, donnerait à la Baie James une superficie approximative de 75,000 milles.

Toute cette étendue est navigable pour les vaisseaux du plus gros tonnage à l’exception d’une vingtaine de milles le long des côtes au