Page:Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
34

re de cet admirable missionnaire qui, après 30 années de langueur contractée dans ces missions, viens de rendre à Dieu sa belle âme courronnée de patience et de mérites. Pourquoi ne pas rappeler aussi le souvenir de ses deux illustres successeurs, le Rd Père Déléage tombé victime de son dévouement pour le pauvre enfant des bois et le Révérend Père Pian, son intrépide compagnon que le Bon Dieu réserve encore pour de glorieux combats.

Il passe sur la scène du monde des héros inconnus de leur siècle. Ils meurent sans bruit et leur tombe est ignorée. Mais qu’importe pour eux la gloire ? Ils fondent les empires… et d’autres les gouvernent.

§II. — Les Prairies de la Baie-James.
Leur Physionomie — leurs Ressources agricoles & commerciales.

Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884 (illustration page 24-1).png

Physionomie :

Entre Albani et Moose s’étend un terrain plat entrecoupé de savanes et de marécages et dénué de grands arbres. Les bords de la mer, sur une largeur variant de deux à quatre milles offrent absolument la physionomie des prairies du Nord-Ouest. Cependant ça et là des ruisseaux et même des rivières de bonnes dimensions descendent de la forêt en serpentant à travers le gazon qu’ils égouttent et assainissent. On remarque que le sol remonte une pente douce en s’éloignant des rivages.

Comme je l’ai dit plus haut, ces terrains portent le cachet évident d’une formation récente dûe à l’agglomération continue des détritus tenus en suspens dans les eaux de la mer.

Ressources Agricoles & Commerciales

Les parties déjà bien essorées se recouvrent de magnifiques pâturages qui suffiraient à nourrir des milliers de bestiaux pendant l’été et à leur assurer