Page:Pasteur - Recherches sur la dissymétrie moléculaire des produits organiques naturels, 1860.djvu/39

La bibliothèque libre.
Cette page a été validée par deux contributeurs.

naison du droit et du gauche, et le corps qui n’est ni droit ni gauche, ni formé par la combinaison du droit et du gauche.

VII.

Cette conclusion générale des études qui précèdent éclaire d’un jour nouveau nos idées de mécanique moléculaire. Nous y voyons que si les produits naturels organisés sous l’influence de la vie végétale sont ordinairement dissymétriques, contrairement à ce que nous offrent les produits minéraux et artificiels, cette disposition des particules élémentaires n’est pas une condition de l’existence de la molécule, que le groupe organique tordu peut se détordre et prendre alors le caractère général des substances artificielles ou minérales. Par contre, il me paraît logique de regarder ces dernières comme susceptibles de présenter un arrangement dissymétrique de leurs atomes à la manière des produits naturels. Les conditions de leur production sont à découvrir.

En dernière analyse, et pour résumer ce qui précède, les groupes d’atomes élémentaires qui constituent la matière composée, peuvent revêtir deux états distincts, correspondant aux deux types généraux dans lesquels on peut faire rentrer tout objet matériel. La forme du groupe est à image superposable ou à image non superposable ; mais ce dernier type est double parce que son inverse peut exister au même titre que lui. Il faut y ajouter le cas de l’association de ces deux types inverses qui rappelle l’union par paires des membres identiques et non superposables des animaux supérieurs. De telle sorte qu’il y a en réalité pour les groupes d’atomes qui constituent la matière, quatre dispositions remarquables. Tous nos efforts doivent tendre à les produire pour chaque espèce particulière.