Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— des chevaux volés dans l’écurie (Cf. Cénac-Moncaut, Juan le Fainéant ; et les deux contes de Luzel et de Webster déjà cités) ; — des draps de lit dérobés dans la chambre du seigneur (Cf. Luzel et Webster) ; — du tour joué au prêtre (Cf. Luzel, ibid. ; Cosquin, Richedeau ; Webster, ibid. (il fait accroire au prêtre qu’il est le bon Dieu en personne) ; — des peaux de vaches vendues très-cher au marché (Cf. Cosquin, Richedeau ; H. Carnoy, Jean des Pois verts et Jean des Pois secs ; Luzel, Le meunier et son seigneur, Quimperlé, 1870) ; — du sac où le Fin voleur est mis et dont il se retire (Cf. Cénac-Moncaut, Le Juste et la Raison ; Cosquin, René et son seigneur, Richedeau ; les deux contes de Luzel ; Cerquand, Guillaume Pec, conte basque, 2e partie, p. 15 ; Webster, le Prêtre dupé).

Le recteur guéri par la peur qu’il a d’un prétendu diable se retrouve dans un petit conte inédit des environs de Matignon : un garçon se cache dans le reliquaire pendant que son compère va prévenir le recteur que le diable est en train de croquer les os des morts ; celui-ci ne veut pas venir, mais il finit par grimper sur le dos du garçon, et quand ils arrivent près du reliquaire, celui qui y était s’écrie, tout en écrasant des noix : « Camarade ! quelle est la vache noire que tu portes sur ton dos ? » Le pauvre prêtre épouvanté se laisse glisser à terre et s’enfuit, croyant avoir le diable à ses trousses.

Dans les Finesses de Bilz, le héros du conte se cache dans un tonneau comme le Fin voleur, et il fait des signes a sa mère pour lui dire comment elle doit répondre.

Le cheval qui fait de l’or est remplacé par un âne qui fait des écus, dans René et son seigneur ; dans Blancpied, autre conte lorrain de M. Cosquin, c’est un vieux cheval qui a le don prétendu de faire de l’or.

L’épisode de la femme qui ressuscite à l’aide d’un soufflet se retrouve, ainsi que la mort de la femme du seigneur, dans René