Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


longue de M. Kœhler, dans Orient und Occident (t. II, p. 486 et suiv., année 1863), et les notes mises par M. Cosquin à la suite de René et son seigneur (p. 56-57), de Richedeau (p. 111- 116), de Blancpied (p. 251-353), où l’on trouve de nombreuses et savantes références à la littérature populaire des pays étrangers ; Monnier, Contes populaires en Italie, p. 240 ; Gubernatis, Mythologie zoologique, t. I, p. 220 et 349.