Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/240

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tionnelle, consacre tout un chapitre aux plantes qui montent au ciel, et il cite à ce sujet plusieurs légendes américaines et polynésiennes. Cf. aussi Gubernatis, Mythologie des plantes et Mythologie zoologique, t. I, p. 177 et 145.