Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/241

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



§ II. — Contes d’enfants.

Les contes que j’ai compris sous ce titre sont ceux qui ont trait à des aventures d’enfants, parfois mélangées de merveilleux. Ce sont aussi ceux que les mères et les nourrices racontent le plus volontiers aux petits garçons et aux petites filles, en raison de leur forme simple et de leur trame peu compliquée. Ils sont aussi pour la plupart très-courts. J’en ai publié quelques-uns dans les Contes populaires de la Haute-Bretagne (la Petite Brebriette blanche, n° LVIII ; les Souliers rouges, n° LX ; Élisabotte, n° LXI ; la Petite fille dans le puits, n° LXVI).