Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/355

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



III. Les formulettes

Bien que les formulettes aient pour l’étude du langage et celle des croyances et des traditions une importance égale à celle des proverbes et des devinettes, on s’en est jusqu’à présent peu occupé en France, et je ne crois pas qu’il ait été publié sur ce sujet de livre spécial. On trouve quelques formulettes dans l’excellent recueil intitulé Mélusine, auquel j’ai été si redevable dans tout le cours de ce livre, dans la Faune populaire, de E. Rolland ; dans Bladé, les Chansons populaires recueillies en Agenais et Proverbes ; dans Lespy, Proverbes de Béarn ; Perron, Proverbes de la Franche-Comté, p. 123 sqq. Souché, Croyances, présages et traditions diverses, Niort, Clouzot, 1880, in-8° de 32 p. ; mais dans aucun de ces ouvrages elles ne sont assez nombreuses pour former un ensemble de quelque importance.

La classification des formulettes n’a point été tentée jusqu’ici. J’ai divisé celles que j’ai reueillies en trois sections : la pre-