Page:Pelletan - Les Associations ouvrières dans le passé.djvu/112

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE X

La Royauté et les Corporations


La Royauté ne reste pas longtemps l’alliée des bourgeois ; dès le xive siècle, elle se met en tête la chevalerie et la parade ; mais ce n’est jamais par là qu’elle grandit. Tous les rois qui étendirent son pouvoir, jusqu’à la renaissance, le firent par des gens de peu, hommes de loi, hommes d’argent ou hommes d’administration. Comment agit-elle ? En mettant en campagne contre sa féodalité, des armées victorieuses ? Non ; mais par des « ordonnances » rédigées par ses légistes, par