Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/158

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
148
Cendrillon.

Pour engager un cœur, pour en venir à bout,
La bonne grace eſt le vrai don des Fées ;
Sans elle on ne peut rien, avec elle on peut tout.


AUTRE MORALITÉ


C’eſt ſans doute un grand avantage
D’avoir de l’eſprit, du courage,
De la naiſſance, du bon ſens,
Et d’autres ſemblables talens
Qu’on reçoit du Ciel en partage ;
Mais vous aurez beau les avoir,
Pour voſtre avancement ce ſeront choſes vaines
Si vous n’avez, pour les faire valoir,
Ou des parrains, ou des Maraines.