Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/229

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

montagne, & qui traversoit des rivieres aussi aisément qu’il auroit fait le moindre ruisseau. Le petit Poucet qui vit un rocher creux proche le lieu où ils estoient, y fit cacher ses six freres, & s’y fourra aussi, regardant toûjours ce que l’Ogre deviendroit. L’Ogre qui se trouvoit fort las du long chemin qu’il avoit fait inutilement, (car les bottes de sept lieuës fatiguent fort leur homme), voulut se reposer, & par