Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/90

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

femme demeura maîtresse de tous ses biens. Elle en employa une partie à marier sa sœur Anne avec un jeune Gentilhomme, dont elle estoit aimée depuis long-temps ; une autre partie à acheter des Charges de Capitaine à ses deux freres ; & le reste à se marier elle-mesme à un fort honneste homme, qui luy fit oublier le mauvais temps qu’elle avoit passé avec la Barbe bleuë.