Page:Petit - De la vipère et des moyens de remédier à sa morsure.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




INTRODUCTION.



Vous leur avez envoyé une multitude de bêtes pour vous venger d’eux, afin qu’ils sachent que chacun est puni par où il a péché.
(Sagesse, xi, 16, 17.)


Les animaux domestiques adoucis et apprivoisés par les soins de l’homme, vivant journalièrement avec lui, ont été comme ce dernier reçus à leur apparition sur la surface du globe par une multitude d’ennemis, au nombre desquels les animaux venimeux comptent parmi les plus redoutables. En aidant leur maître dans ses travaux, en servant à son usage journalier, ils sont comme lui susceptibles de se trouver sous l’action de ces êtres redoutables dont l’origine se perd dans le tourbillon des temps. La famille des reptiles, à laquelle ces animaux appartiennent pour la grande majorité, est d’une organisation relativement simple ; aussi, je me permets de formuler sur leur origine l’hypothèse suivante :

Les progrès de la science ont démontré qu’à une certaine époque, après que la masse terrestre fut bouleversée par les grands cataclysmes, la couche atmosphérique, composée d’une grande quantité d’acide carbonique, était impropre à