Page:Petitot - Collection complète des mémoires relatifs à l’histoire de France, 1re série, tome 3.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
23
DES MANUSCRITS ARABES.

Mansoura [1] ; le bras d’Achmoum étoit entre eux et le camp des Égyptiens. Nasir-Daoud Prince de Karak étoit à la rive occidentale du Nil avec quelques troupes : les Français tracèrent leur camp, l’entourèrent d’un fossé profond revêtu d’une palissade ; ils dressèrent ensuite leurs machines pour jeter des pierres sur l’armée des Égyptiens ; leur flotte arriva dans le même temps, et l’on se battoit sur la terre et sur l’eau.

Le mercredi 15e jour de la même lune [mercredi 21 décembre], six transfuges passèrent au camp des Musulmans, et les instruisirent que l’armée française commençoit à manquer de vivres.

Le jour du Bairam [2] l’on fit prisonnier un seigneur, parent du Roi de France, Il ne se passoit point de jour qu’il n’y eût quelques rencontres entre les deux partis, et les succès étoient variés ; les Musulmans tâchoient surtout de faire des prisonniers, pour être instruits de l’état de l’armée ennemie, et usoient pour cela de toutes sortes de stratagèmes. Il y eut un soldat du Caire qui s’avisa de mettre sa tête dans un melon d’eau, dont il avoit creusé l’intérieur, et de s’approcher ainsi en nageant du camp des Français ; un soldat chrétien ne soupçonnant point la ruse, se

  1. Mansoura, ville d’Égypte située sur le Nil, presque vis-à-vis Djewdjer, dans l’endroit où la branche orientale de ce fleuve est subdivisée en deux branches, dont l’une va à l’occident de Damiette, et l’autre à Achmoum. Le sultan Melikul-Kamil, après la prise de Damiette par les Croisés, l’an de l’hégire 616, et de J.C. 1219, fit bâtir cette ville, qui se trouve entre le Caire et Damiette, afin d’empêcher les Francs d’avancer davantage dans l’Égypte. Elle est à 53 degrés 30 minutes de longitude, et 30 degrés 35 minutes de latitude. Makrizi. Aboulféda.
  2. Le grand Bairam le premier de la lune de Chewal, fut le jeudi 6 janvier 1250.