Page:Phonétique d'un parler irlandais de Kerry.pdf/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
160
LE GROUPE. LA SYLLABE. LE MOT. LA PHRASE

Ina: xdin (mi dein) « ne le fais pas ! » ; xna: ,habwzr’ e• (na h-abair é) « ne dis pas cela ».[W 1]

Verbe + pronom non emphatique sujet ou complément : le verbe porte l’accent : lku’ir’in Je• (cuireann sé) « il place » ; lynuk e (chonnac é) « je l’ai vu » ; ’l'Eg dom (leig dom) « laisse-moi tranquille».

Verbe + nom ou pronom emphatique sujet ou complément : l’accent est sur le nom ou le pronom : ,yu’d'as a’diiras (bhuaileas an doras) « je frappai à la porte » ; xta:lm’ dm xyoh (taim im chodladh) « je suis endormi » ; ,d’Er’n ’tiisa go. (deireann tusa go.) « c’est toi qui dis. »

Verbe + adyerbe : l’accent est sur l’adverbe : ,hit’s alnu’as (thuiteas anuas) « je tombai d’en haut ».

Mais l’impératif peut avoir l’accent principal : ’sig so (suigh annso) « assieds-toi ici ».

Auxiliaire + forme nominale du verbe : l’accent est sur la forme nominale :

ta- ’bustj Avsm (ta buaidhte orm) « je suis vaincu » ; xta: fe-zg z’m'azt (ta sé ag imtheacht) « il s’en va » ; mais ta: ’fà:n Eu itm’xyt (ta SeÚn ag imtheacht) « Sean s’en va ».

Verbe + sujet + complément ou attribut : le complément ou l’attribut est plus fortement accentué que le sujet, sauf si le sujet est un nom, le complément ou l’attribut un pronom : fta: fe 1marev (ta sé marbh) « il est mort » ; glak fe e- (ghlac sé é) « il le saisit ».

§ 320. Il faut toujours tenir compte du fait que des tendances rythmiques, malaisées à déterminer, peuvent intervenir pour contrarier certaines des règles énoncées. On dira par exemple : ni ,ab’rdn galdr tfadd ’b'r’i:ag (ni abrann galar fada bréag) « une longue maladie ne ment pas » ; le nom sujet n’est pas accentué, à cause du complément qui suit, et afin d’éviter une suite de mots fortement accentués. Mais : y’ 'fli:n s,dAl dxyold (bhí SeÚn ag dul a chodladh) « SeÚn allait se coucher ».

Intonation.

§ 321. Une étude systématique de l’intonation sans instruments a

  1. Cette traduction est trop littérale. Ná habair é signifie ‘de rien’ ou ‘il n’y a pas de quoi’.