Page:Pichot - Monsieur de l'Etincelle, ou Arles et Paris, t. II, Gosselin, 1837.djvu/145

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

faire un ami. Il alla donc faire une visite intéressée au général Mazade qui le lui avait fait connaître, et eut la mortification d’apprendre que celui-ci était parti le matin même pour une excursion de cinq à six jours en Normandie.