Page:Pierre Le Loyer - La Néphélococugie, édition de 1869.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


AU SIEUR DE LA BROSSE

SONNET

Loyer, ce temps est tel, que, qui voudroit escrire
Quelque chose de luy, on luy faudroit mentir,
Ou tost il s’acquerroit un amer repentir :
Amy n’est pas à tous qui vérité veut dire,

Et sage est celuy-là qui muët se retire,
Sans faire aucun semblant de seulement sentir
La douleur qu’il conçoit d’ainsi voir pervertir
Le pauvre état public qui va de pire en pire.
 
De ceux la patience et le conseil je loüe
Qui bellement, tandis que la farce l’on joüe,
Vont, attendant la fin, à l’écart se ranger,

Dont je te loüe aussi, de qui la douce Muse
À rire en tes Cocus gaillardement s’amuse,
Sans estre ny flatteur ny te mettre en danger.

Jacques le Gras.