Page:Pierre Le Loyer - La Néphélococugie, édition de 1869.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
34
la comédie



Genin

Qui leur dira ce que j’ay proposé ?


Jean Cocu

Ce sera toy qui es mieux advisé
Et mieux instruict aux affaires plus rares
Que nous, Oyseaux ignorans et barbares.


Genin

Je ne voy point de tes Cocus en l’air
Où sont-ilz tous ?


Jean Cocu

Où sont-ilz tous ? Je vay les appeler.

ODE




Jean Cocu

Dieu Delien qui presides

Sur les plaines Parnassides,
Qui accordant à ta voix
Le luth guidé de ton pouce,
D’une harmonie si douce
Esmeuz les rocz et les boys ;

Que les neuf seurs immortelles,
Les Muses, chastes pucelles,
Suivent alors qu’elles vont
Caroller dans une plaine,
Ou au bord de la fontaine,
Qui jallist dessus leur mont ;

Viens, Apollon, je t’appelle,
Donne-moy une voix belle,
Pour faire venir à moy
Mes Oyseaux, qui par le vuide
Suivront ma voix comme guide,

Pour les conduire à leur Roy.